Haut

Poser 1 question
Sommaire
Lettres
et contrats  
En savoir plus

Plaque de plâtre

En construction, les murs peuvent être élevés dans différents types de matériaux, selon le style recherché : bois, pierre naturelle, brique, béton ou plâtre.

Plaque de plâtre : idéale pour cloisonner en rénovation

La plaque de plâtre constitue la plupart des cloisons séparatives ou de doublage de nos logements.

Le choix des matériaux est important pour réaliser des cloisons :

  • la plaque de plâtre est l'atout majeur en rénovation,
  • en construction neuve, le choix des solutions est plus ouvert.

La plaque de plâtre emploie une technique de cloison sèche contrairement au carreau de plâtre, briques plâtrières ou encore béton cellulaire qui reposent sur une technique de cloison humide.

Trouvez un spécialiste des murs et cloisons

Différentes catégories de plaque de plâtre

À chaque usage sa plaque de plâtre, il est possible de mixer les différentes catégories dans une même pièce.

Les plaques ont des bords différents :

  • BA pour bords amincis,
  • BD pour bords droits.

Les nouvelles plaques renforcées en fibres sont particulièrement indiquées pour la construction des maisons en bois, à ossature bois : leur bord est spécifique.

Voici un tableau des différentes catégories de plaques de plâtre et leur utilisation :

PLAQUE DE PLÂTRE : CATÉGORIES, UTILISATION
CATÉGORIE TYPE UTILISATIONS POSSIBLES
Plaque standard. Couleur : blanche A
  • Cloison.
  • Plafond.
  • Doublage.
Plaque hydrofuge. Couleur : verte ou bleue H ; Classée 1, 2, 3. ; 1 : meilleure hydrofugation.
  • En milieu humide : cloison de douche, salle de bain, cuisine.
  • Pour cloison, plafond, doublage.
  • Peut être utilisée comme une plaque standard.
Plaque coupe-feu. Couleur : rose F ; Classé M :
  • M0 : incombustible,
  • M1 : non inflammable.
  • Partout où il est besoin d'une protection au feu.
  • Cloison, plafond, doublage.
Plaque à haute densité, au minimum 800 k/m. D Partout où il est besoin d'une protection supplémentaire contre les chocs et/ou une amélioration acoustique.
Plaque à haute dureté superficielle. I Application spécifique où il est demandé une dureté superficielle accrue.

Deux techniques de pose de la plaque de plâtre

Il existe deux systèmes de pose pour les cloisons des plaques de plâtre :

  • pose vissée des plaques de plâtre sur rails métalliques,
  • pose de panneaux de plaque de plâtre sur une âme en carton alvéolaire.

L'utilisation de chaque technique dépend de l'utilisation que l'on souhaite en faire :

TECHNIQUES DE POSE PLAQUE DE PLÂTRE : POUR QUEL USAGE ?
SYSTÈME COMPOSITION USAGE RECOMMANDÉ
Ossature métallique
  • Ossature métallique composée de rails hauts et bas et de montants intermédiaires sur laquelle est vissé un parement en plaque de plâtre.
  • Ce système permet d'ajouter un isolant entre les 2 parements.
  • Cloisons de distribution.
  • Cloisons séparatives.
Alvéolaire
  • Panneau faisant 1 hauteur d'étage.
  • 1 seul bloc composé de 2 parements en plaque de plâtre collés sur une âme alvéolaire en carton.
Cloisons séparatives.

Poser une plaque de plâtre sur ossature métallique

Les plaques de plâtre sont assez simples à poser, en revanche leur manipulation comme leur transport peut poser problème.

Dimensions plaque de plâtre : standard ou réduites ?

  • Une plaque standard mesure environ 2.50 m × 1.20 m et est assez fragile,
  • si vous ne pouvez pas vous faire livrer, vous pouvez acheter des plaques de dimensions réduites par exemple 1.20 m × 0.60 m,
  • l'épaisseur standard est de 13 mm.

Vous pouvez ajouter à votre cloison, une isolation thermoacoustique :

  • la laine de roche est parfaite pour cet usage.
  • posez la laine de roche en la serrant entre les deux parements pour réduire les ponts thermiques et acoustiques entre l'isolant et l'ossature.

Étapes de pose d'une plaque de plâtre

Voici les étapes de la pose de plaque de plâtre sur ossature métallique :

POSE PLAQUE DE PLÂTRE
ÉTAPES À FAIRE EXPLICATIONS
1
  • Repérez au sol l'emplacement de votre cloison.
  • Positionnez votre rail au sol et percez-le directement avec la dalle ou le revêtement.
  • Fixez le rail avec des chevilles à frapper.
  • L'ossature se compose de rails ou profilés de 48 mm de large.
  • La longueur est variable et proposée en différentes dimensions standards.
  • Le sol doit être plan et si vous disposez d'un revêtement de sol, il doit être dur (carrelage, ciment, béton, etc.)
  • Dans le cas d'une porte, ne posez pas de rail au sol à l'endroit de l'huisserie.
2
  • Mettez en place les rails verticaux à chaque extrémité de la cloison sans les fixer pour reporter leur emplacement sur le plafond.
  • Retirez les montants et placez le rail haut sur le plafond.
  • Percez le rail et le plafond et vissez le rail sans oublier les chevilles.
Vérifiez soigneusement que ces montants sont bien d'aplomb avant de faire le repérage au plafond.
3 Posez et fixez les rails des extrémités puis un montant tous les 60 cm.
  • Fixez les montants au rail du plafond et vérifiez l'aplomb avant de fixer au sol.
  • Utilisez des vis autoforeuses, plus pratiques.
4
  • Coupez les traverses de renfort à la bonne dimension.
  • La dimension : l'espacement entre 2 montants.
  • Lorsque vous avez la dimension précise des traverses, pour éviter de perdre du temps, coupez-les en série à partir de la dimension d'une traverse.
  • La coupe peut se faire à la meuleuse ou bien à la cisaille.
5
  • Ouvrez légèrement les ailes des montants à l'aide d'une cisaille à l'emplacement des traverses.
  • Aplatissez ensuite le bord à la pince plate.
Cette ouverture permet de pouvoir rentrer les traverses.
6
  • Mettez les traverses en place, 2 par hauteur entre chaque montant.
  • Vérifiez le niveau des traverses avant de les fixer en vissant directement à travers les ailes des montants.
  • Décalez à chaque fois les traverses, en quinconce.
  • Elles ne doivent pas s'aligner sur la cloison.
7
  • Prenez la mesure sol/plafond.
  • Reportez cette mesure sur une plaque de plâtre et retirez 5 mm en haut et en bas de la plaque.
  • Coupez les plaques.
  • Si besoin, posez vos gaines et votre isolant : l'isolant se pose après la pose de la première face de la cloison.
Pour couper une plaque de plâtre :
  • positionnez-la sur deux tréteaux,
  • reportez les coupes sur le papier cartonné,
  • posez une règle de coupe et coupez avec un gros cutter à lame neuve,
  • prenez appui sur la coupe et cassez la plaque,
  • retournez la plaque et coupez le papier cartonné.
8
  • Mettez en place les plaques de plâtre.
  • Lorsque vous faites l'autre côté de la cloison, il faut alterner les joints des plaques de manière à ce qu'ils ne se retrouvent pas les uns en face des autres.
  • Vissez à 1 cm du bord des plaques sur l'ossature et ce tous les 25/30 cm environ avec des vis pour plaque de plâtre sans faire d'avant-trou.
  • L'alternance des joints se fait aussi si vous posez une deuxième épaisseur de plaque de plâtre.
  • Chaque plaque se positionne sur la moitié d'un montant.
9 Enduisez toutes les têtes des vis et faites vos joints avec de la bande à joint et de l'enduit.
  • Si la cloison ne ferme pas une pièce, habillez le nez de la cloison avec une chute de plaque de plâtre.
  • Les arrêtes sont alors faites à la bande armée.

En savoir plus : enduit de lissage mur

La plaque de plâtre pour le doublage des murs

Il existe des plaques de plâtre spécifiques pour doubler les murs :

  • elles sont principalement employées pour isoler ou renforcer l'isolation des murs,
  • elles ont des propriétés thermiques et/ou acoustiques.

La plaque standard de type A se compose d'une plaque de plâtre et d'un matériau isolant, son épaisseur standard est de 10 mm ou 13 mm.

Plaque de plâtre pour doublage : différents types

La plaque de plâtre peut être hydrofuge, coupe-feu et collée sur un isolant de type :

  • polystyrène expansé (PSE),
  • polystyrène extrudé,
  • laine de verre,
  • laine de roche.

Deux types de pose des plaques de plâtre pour le doublage

Deux techniques habituelles sont utilisées pour poser la plaque de plâtre pour doublage :

  • pose collée : exclusivement si les murs sont plans, propres, sains, secs et si le support est suffisamment homogène pour accrocher,
  • pose sur tasseaux : si les plaques ne peuvent pas être collées.

Voici deux tableaux explicatifs de ces techniques :

PLAQUE DE PLÂTRE POUR DOUBLAGE : POSE COLLÉE
ÉTAPES TECHNIQUE PLUS D'INFOS
1
  • Commencez par mesurer vos murs d'une largeur de plaque de plâtre et faites un repère pour chaque nouvelle plaque sur votre mur.
  • Reportez sur la plaque la mesure en retirant 15 mm de la plaque.
  • Les murs peuvent ne pas être d'une dimension uniforme, surtout en rénovation.
  • Attention aux angles, rarement d'équerre, reporter l'angle exact sur la plaque et recoupez-la au besoin.
2
  • Posez les plaques au sol, en face du mur où elles doivent être collées.
  • Encollez vos plaques de colle.
  • La pose commence en partant d'un angle.
  • Si le mur est rugueux : faites des plots de colle par rangées de 3 dans l'horizontal et sur toute la hauteur de la plaque en les espaçant régulièrement.
  • Si le mur est lisse : déposez un rectangle de colle sur l'envers de la plaque et répartissez des bandes horizontales (3) sur la hauteur à intervalles réguliers.
3
  • Préparez des cales biseautées pour les glisser en dessous des plaques.
  • Positionnez les cales au ras du mur en les espaçant régulièrement.
  • Les cales servent à maintenir en place la plaque durant le séchage des plaques.
  • Prévoyez environ 3 cales par plaque.
4
  • Remontez une plaque pour la positionner sur le mur et en déposant le bas sur les cales.
  • Collez la plaque sur le mur en l'écrasant légèrement et uniformément sur toute sa surface.
  • Les plaques sont assez lourdes, travaillez à deux au besoin.
  • La plaque en place, rentrez les cales plus en avant pour pratiquement coller la plaque au plafond.
  • Laissez un petit jeu pour permettre la dilatation des planchers.
5
  • Posez une deuxième plaque.
  • Vérifiez l'aplomb et l'alignement.
  • Continuez la pose pour terminer votre doublage.
Utilisez un maillet de caoutchouc pour écraser un peu plus la colle, si besoin est, pour régler l'aplomb et l'alignement.
6 Faites les joints entre les plaques. Utilisez un couteau américain en débordant de part et d'autre du bord aminci.
7 Positionnez vos bandes de joints dans l'enduit et lissez au couteau large à enduire. Utilisez des bandes armées si vous avez des angles.
8 Laissez sécher 24 h avant de passer une couche d'enduit sur les bandes en débordant assez largement.
  • Une fois sec, inutile normalement de poncer ou rapidement.
  • Passez simplement le couteau à enduire pour retirer les sardines.
PLAQUE DE PLÂTRE DOUBLAGE : POSE SUR TASSEAUX
ÉTAPES TECHNIQUE PLUS D'INFOS
1
  • Prenez les mesures de votre mur et coupez les tasseaux en retirant 11 cm à cette mesure.
  • Posez les tasseaux à la verticale sur le mur en les espaçant de 60 cm.
  • Aidez-vous en utilisant un niveau ou le fil à plomb pour tracer des lignes de pose.
  • Utilisez des tasseaux traités de préférence.
  • Placez les tasseaux en laissant environ 10 cm en bas et 1cm en haut pour le premier puis 1 cm en bas et 10 cm en haut pour le second et ainsi de suite.
  • Cet espace permet à l'air de circuler derrière la paroi.
2
  • Pour rectifier l'aplomb du mur, posez en dessous des cales, les tasseaux de l'épaisseur à rattraper.
  • Répartissez les cales si besoin sur toute la hauteur.
  • Vissez les tasseaux dans le mur.
  • Utilisez des vis et des chevilles prévues pour le type de mur.
  • Posez une vis tous les 50 cm environ bien au centre du tasseau.
3
  • Prévoyez des cales biseautées pour supporter les plaques de plâtre et disposez-en 3 par plaque.
  • Mesurez la hauteur sol/plafond et coupez les plaques.
  • Posez la plaque contre le mur, sur les cales.
  • Coincez les cales pour maintenir la plaque au plafond.
  • Pour couper une plaque de plâtre avec isolant 
    • positionnez là sur deux tréteaux,
    • reportez les coupes sur le papier cartonné,
    • posez une règle de coupe et coupez avec un gros cutter à lame neuve.
    • coupez à la scie en suivant le trait de coupe du cutter.
  • Laissez quelques mm entre le plafond et la plaque pour permettre la dilatation du plancher.
  • Au besoin, travaillez à deux.
4 Vissez les plaques sur les tasseaux à environ 1 cm du bord et tous les 40 cm environ. Chaque plaque se pose sur 1 moitié de tasseau.
5 Appliquez ensuite une couche d'enduit sur les joints avec un couteau américain. L'enduit doit déborder sur toute la hauteur un peu en deçà des vis.
6 Posez une bande de joints sur l'enduit frais et lissez avec le couteau pour retirer l'excédent d'enduit.
  • Attention à ne pas arracher la bande de joints lors du lissage.
  • Utilisez une bande armée pour les angles.
7 Laissez sécher 24 h et appliquez une couche d'enduit en débordant largement de la bande de joints. Après le séchage, poncez doucement et/ou grattez les sardines au couteau à enduire.

Prix plaque de plâtre : selon les dimensions

Les prix d'une plaque de plâtre dépendent des fabricants et sont variables en fonction de l'épaisseur du type de plaque.

Ces prix indicatifs sont TTC hors pose pour une plaque de plâtre de qualité standard :

TYPE DE PLAQUE DE PLÂTRE PRIX/PLAQUE
Plaque de plâtre 13mm Environ 6 à 20 €
Plaque de plâtre hydrofuge 13 mm Environ de 16 à 23 €
Plaque coupe-feu Environ 20 à 35 €
Plaque haute densité Environ 20 à 30 €
Plaque à haute dureté superficielle Environ 30 à 40 €
Plaque alvéolaire Environ 26 à 35 €
Doublage polystyrène Environ 15 à 30 €

En savoir plus : revêtement mural

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes des murs et cloisons. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Préparer une cloison en plâtre avant la fin (...)  | FICHE PRATIQUE

    Que la cloison soit en carreaux ou en plaques de plâtre, il convient d’effectuer quelques travaux préparatoires avant de poser le revêtement final. Cette opération est importante dans le cas d’une finition en peinture ou en tapisserie : il est ind [...]

  • Réparer une fissure d’angle dans un mur en (...)  | FICHE PRATIQUE

    Avec le temps, les fondations qui s’affaissent, le terrain instable, les fissures dans la maçonnerie d’un bâtiment sont assez fréquentes. Mais quelles sont les précautions à prendre avant de réparer une fissure d’angle dans un mur en plâtre ? Voic [...]

  • Créer une ouverture dans un mur non porteur  | FICHE PRATIQUE

    À première vue, faire une ouverture dans un mur non porteur est une opération simple et rapide, ne présentant guère de difficultés. Vous devez néanmoins procéder avec prudence et prendre certaines précautions. Voici un pas-à-pas pour créer une ouv [...]

  • Monter une cloison en plaques de plâtre  | FICHE PRATIQUE

    Monter une cloison en plaques de plâtre est une opération assez complexe, qui demande une certaine technique de pose. Il convient de respecter les étapes et une certaine minutie pour que le résultat soit optimal. Fréquemment utilisée pour délimiter le [...]

  • Faire des joints de plaques de plâtre  | FICHE PRATIQUE

    Une fois la cloison en plaques de plâtre réalisée, il convient de procéder aux finitions. Cette opération vise à masquer les jointures de plaques et les trous de vis pour obtenir une surface parfaitement lisse en vue de poser le revêtement de votre ch [...]

  • Abattre un mur  | FICHE PRATIQUE

    Vous songez à abattre un mur pour gagner de l’espace ? Vérifiez tout d’abord qu’il ne s’agit pas d’un mur porteur. Ensuite, avant le moindre geste définitif, sachez que cette opération n’est pas sans risque et impose des précautions bien partic [...]

  • Poser des plaques de plâtre avec isolant  | FICHE PRATIQUE

    Les systèmes isolants solidaires de plaques de plâtre sont des panneaux rigides : Constitués d’un isolant qui peut être : de la laine minérale : épaisseur 40, 80 et 100 mm ; du polystyrène : épaisseur 20, 40, 80 et 100 mm ; du polyu [...]

  • Poser des plaques de plâtre avec isolant sur (...)  | FICHE PRATIQUE

    Les systèmes isolants montés sur plaques de plâtre sont des panneaux rigides : constitués d’un isolant : polystyrène (épaisseur 20, 40 mm) ; ou polyuréthane (épaisseur 40 mm) ; solidaires d’un parement en plaque de plâtre d’épaisseur [...]

 
 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question

Téléchargements

Le guide des murs
Le guide des murs

Guide, question-réponses, astuces
270 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5000 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Plaque de plâtre : utilisation de la
plaque de plâtre et technique
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation